Gennevilliers Gennevilliers, solidaire du peuple palestinien

Intervention de Patrice Leclerc,maire de Gennevilliers lors du rassemblement de solidarité avec le peuple palestinien.
Samedi 12 juillet – Monument de la résistance


Mesdames et Messieurs,
Je suis fier de vous, fier de la capacité des gennevilloises et des gennevillois à se rassembler dans leur diversité aussi nombreux et dans le calme. Calmes mais déterminés dans notre soutien à la Palestine.
Nous sommes rassemblés aujourd'hui pour exprimer notre solidarité avec le peuple palestinien qui est une nouvelle fois victime d'opérations de terreur de l'Etat d'Israël.


Nous sommes rassemblés en ce lieu symbolique de la résistance française, esplanade Rol Tanguy. Symbole du peuple de France qui a su se rassembler contre l'envahisseur. Je suis fier de vous, jeunesse gennevilloise, car 80 après le premier maire communiste, Jean Grandel qui s'engagea dans les brigades internationales pour aider le peuple espagnol à chasser les fascistes, la jeunesse de notre ville s'engage dans la solidarité internationale, le soutien au peuple Palestinien qui lutte contre les colons israéliens. Ici nous sommes le peuple de France, des gennevilloises et des gennevillois, unis dans leur diversité car citoyennes et citoyens du monde.

L'Etat d'Israél impose une punition collective qui n'est rien d'autre qu'un acte de lâcheté de la part d'une armée israélienne qui se rend complice d'un crime au vu et au su de tous.
A l'heure actuelle, 122 morts civils dont des femmes et des enfants, et 870 blessés sont à dénombrer. Plus de 230 maisons ont été détruites, de nombreux bâtiments publics sont touchés dont des hopitaux.

Dans la nuit de mercredi à jeudi, l'armée israélienne a pilonné plus de 320 cibles, depuis on dénombre 1900 raids aériens.
Comme l'Autorité palestinienne, nous condamnons fermement les assassinats des trois jeunes étudiants israéliens ainsi que celui d'un jeune palestinien à Jérusalem. Mais ces actes ne justifient pas des représailles de cette ampleur, alors que les assassinats n'ont pas été formellement revendiqués.
Cette nouvelle opération israélienne a pour objectif clair de mettre fin au gouvernement palestinien d'entente nationale. C'est le signe irréfutable du refus d'Israël d'avancer dans le processus de paix.
Le Conseil de Sécurité de l'ONU, réuni jeudi 10 juillet, n'a pas réussi à obtenir un cessez-le-feu. Si une solution immédiate n'est pas trouvée, la situation risque de s'aggraver. Israël planifie une opération terrestre dans les prochains jours.
Cette escalade de la violence dans une région, déjà meurtrie par les conflits syrien et irakien, ne présage rien de bon. C'est le déclenchement d'une vague de terreur aux conséquences dramatiques pour le peuple palestinien qui aspire à vivre en paix, dans une Palestine libérée et reconnue dans ses frontières.
La France et l'Union européenne doivent réagir en posant des actes fermes. Nous ne pouvons plus nous cantonner à dénoncer les violences. L'heure est à l'action. Nous demandons :
- l'arrêt immédiat des bombardements et la levée du blocus illégal dans la bande de Gaza ;
- l'arrêt de l'agression israélienne en Cisjordanie et à Jérusalem ;
- des sanctions immédiates qui obligent Israël à se plier au droit international
A Gennevilliers, la population a toujours été largement solidaire du peuple palestinien dans les moments difficiles. Aujourd'hui, notre soutien et notre solidarité sont réaffirmés avec force et conviction. J'ai écrit, il a quelques jours, à nos amis d'El Bireh pour leur exprimer notre inquiétude mais aussi notre soutien dans ces heures difficiles.
Notre contribution citoyenne est l'héritage traditionnel de la France, pays des Droits de l'Homme. A ce titre, notre implication, ainsi que celle des populations locales sera, nous l'espérons, récompensée par une paix juste et durable au Moyen-Orient.

Je souhaite également vous transmettre un message de Salah Hamouri que va lire Elsa Faucilon :


Message de Salah Hamouri à la population gennevilloise
Bonjour à toutes les Gennevilloises et tous les Gennevillois rassemblés aujourd'hui pour témoigner de votre soutien au peuple palestinien.
Je tenais à vous remercier et je sais que nous, Palestiniens, pouvons compter sur la mobilisation de Gennevilliers et de ses habitants pour nous soutenir dans notre lutte vers la liberté, comme vous m'avez soutenu durant mes années d'emprisonnement.
Depuis le début du mois de juin, l'occupant israélien a multiplié les incursions dans les villes de Cisjordanie, arrêtant plus de 950 personnes, détruisant des maisons, bouclant totalement la ville d'Hébron, terrifiant la population.

Depuis maintenant une semaine, l'armée israélienne bombarde Gaza. Au moment où j'écris ses lignes, il y a déjà plus de 100 martyrs, et plus de 680 blessés, des hommes, des femmes et des enfants, des centaines de maisons et d'infrastructures détruites.
Ces chiffres macabres augmentent d'heure en heure, dans le silence complice de la communauté internationale. Il faut avoir en tête que la bande de Gaza est l'une des zones du monde où la densité de population est la plus élevée et que chaque frappe met en danger tout un peuple, qui n'a ni abri, ni moyen de fuir, contrairement à ce que voudrait nous faire croire l'occupant et les grands médias.

J'ai malheureusement pris connaissance du soutien irresponsable du Président de la république française à Netanyahu. Mais je sais que le peuple de France désapprouve cette légitimisation du massacre et de la colonisation et qu'il fera savoir à son Président que la France mérite mieux que ses prises de positions en totalement contradiction avec ses valeurs.
Nous, peuple de Palestine, avons le droit légitime de résister à l'occupant et à ses agressions quotidiennes et à sa barbarie. Comme les peuples français, algériens, vietnamiens, sud-africains, nous sommes sur le bon chemin de l'histoire en résistant, par tous les moyens possibles. Car la Résistance avance unie vers la plus belle valeur qu'il soit : la Liberté.

Nous comptons sur votre soutien à la Résistance, vous, peuple de cette France qui a résisté et s'est libéré de l'occupant nazi. Comme les Palestiniens aujourd'hui, à l'époque, les Résistants français étaient appelés « terroristes » par l'occupant, mais ces hommes et ses femmes se sont battus corps et âmes, ne craignant pas la mort, pour que tout le peuple français puisse vivre en liberté.
Je vous remercie une fois de plus pour votre soutien à notre peuple et à sa lutte légitime et j'espère pouvoir vous accueillir bientôt dans une Palestine libre.
Salah Hamouri,
Vendredi 11 juillet 2014,
Jérusalem, Palestine.

Le 29 novembre prochain, à l'occasion de la journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien, Gennevilliers organisera, en présence de Salah Hamouri et de Fadwa Barghouti, un grand meeting pour la libération des prisonniers palestiniens. Comme vous le savez, Marwan Barghouti, député palestinien détenu depuis 2002 en Israël, est citoyen d'honneur de Gennevilliers. Je compte sur vous pour que nous remplissions la salle des fêtes pour montrer notre rassemblement et notre détermination.

Je vous invite à signer une lettre-pétition, adressée au Président de la République pour lui rappeler que la France doit agir au nom de la justice et de la paix.

Je vous donne rendez-vous mercredi 16 juillet à 18h30 près de l'Assemblée nationale, pour participer à une grande journée nationale de mobilisation et de protestation pour la Palestine. Le peuple de France c'est vous, c'est nous, nous exigeons des parlementaires et du gouvernement qu'il agissent fermement pour qu'Israel respecte tout simplement le droit international.

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir