Madame la Députée, Monsieur le Député

Face à la forte mobilisation et la détermination du mouvement des gilets jaunes, votre gouvernement a demandé aux maires de l’aider à rétablir le dialogue entre lui et les citoyens. Je trouve assez cocasse cette situation, alors que le Président Macron et son gouvernement ont souvent marqué un mépris certain à l’égard des maires, et ont rarement fait la démonstration de leur capacité d’écoute quand nous alertions sur les difficultés rencontrées par les communes et par les habitants.

Attachments:
Download this file (deputesLREM.pdf)deputesLREM.pdf[ ]485 kB

 

Vœux 2019 – samedi 12 janvier 2019 - Intervention de Patrice Leclerc

Mesdames, Messieurs,

Au nom de la Municipalité, d’Elsa Faucillon, députée, Anne-Laure Perez, première adjointe, Jacques Brunhes et Jacques Bourgoin, maires honoraires, et de tous les élu(e)s qui m’entourent, je vous souhaite une très belle année 2019, pour vous, vos proches, celles et ceux que vous aimez. Pour vos projets, pour nos actions communes.

Le 17 décembre, le maire de Villeneuve-la-Garenne a annoncé « le retrait de la ville du dispositif ANRU2 » parce que l’ANRU fait « prendre trop de retard au projet de Centre-ville au détriment des habitants qui l’attendent de longue date ».

A Gennevilliers, nous connaissons la même situation de rapports dégradés avec l’ANRU. Pourtant, comme Villeneuve-la-Garenne nous avons une longue et positive expérience de la mise en œuvre des projets ANRU. Les quartiers des Grésillons et du Luth sont souvent pris comme exemple de projets réussis et aboutis par l’ANRU elle-même.

Sous-catégories