le 29 mars 2017

Valérie PECRESSE, présidente de la région Ile-de-France a dévoilé récemment son plan d’investissement pour les lycées franciliens sur la période 2017-2027.

Madame la présidente de région a annoncé mettre en œuvre ce plan après avoir consulté les organismes experts, les équipes enseignantes et les élus.

C’est donc avec le plus grand étonnement qu’à la lecture de ce plan d'investissement, nous constatons l'absence du lycée Galilée des établissements concernés. La conséquence de cette absence est simple, le lycée Galilée ne bénéficiera pas d'extension au cours des dix prochaines années !

Aujourd'hui, les excellents résultats du lycée Galilée sont le fruit du travail et de la mobilisation des équipes administrative et enseignante de l'Education nationale qui bénéficient de moyens horaires supplémentaires permettant la mise en place de projets innovants et d'un accompagnement soutenu des élèves. La revendication actuelle d'une labellisation en éducation prioritaire devant permettre la poursuite de ces efforts en faveur de la réussite éducative de tous les élèves.

Mais le nombre d'heures ne fait pas tout. L'investissement des enseignants, des projets pédagogiques adaptés au profil des élèves, une ambiance de travail et des locaux accueillant et spacieux sont également primordiaux.

Depuis plusieurs années, la hausse de la population de notre commune et l'attractivité retrouvée de cet établissement contribuent à la création de nouvelles divisions, en particulier en seconde.

La capacité d'accueil du lycée ne permet plus d’admettre en classe de seconde l’ensemble des élèves Gennevillois. Il est donc urgent d’envisager une extension des locaux scolaires. Si des travaux ne sont pas engagés, les conséquences seront multiples : l'impossibilité de cours en demi-groupes, des classes plus chargées, des élèves Gennevillois obligés de se rendre en plus grand nombre dans d'autres communes.

C'est pourquoi, considérant, l'absence de concertation réelle et d'anticipation de la région Ile-de-France ;

Considérant la situation spécifique du lycée Galilée et l'évolution de la population de la ville de Gennevilliers ;

Le conseil municipal de Gennevilliers demande à Madame la Présidente de la Région Ile-de-France une révision de son plan d'investissement des lycées et une intégration du lycée Galilée dans la programmation des travaux d’extension.


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir