Monsieur le Président,


Nous étions venus, comme il se doit, vous accueillir lors de votre visite à la crèche d’entreprise de Gennevilliers. C’est avec stupéfaction que nous avons vu des manifestants pacifiques se faire repousser brutalement par les CRS alors qu’aucune violence ou provocation n’avaient eu lieu. Certains ont été projetés à terre puis matraqués. Parmi eux des élus de la majorité municipale.


Notre conception de l’accueil Républicain est celle d’une République quirespecte le droit de manifester et le droit d’expression. Vous comprendrez que nous ne pouvons pas faire semblant de vous accueillir alors que votre arrivée s’accompagne de coups de matraques.
Nous regrettons de ne pas avoir pu vous accueillir pour ces raisons d’autant que nous aurions souhaité débattre avec vous des moyens pour les collectivités locales et les gens pour réellement combattre la pauvreté.


Nous souhaitons pouvoir vous accueillir dans des conditions qui respectent les habitants et les salariés de notre ville.


Nous vous prions de croire, Monsieur le Président de la république, en l’expression de notre haute considération.

Patrice Leclerc Elsa Faucillon
Maire de Gennevilliers Députée des Hauts-de-Seine


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir