logtmetropoleMesures après mesures, le gouvernement d’Emmanuel Macron détruit le modèle français du logement social, détruit le logement public pour faire la part belle aux marchés financiers.

Après avoir obligé les OPH à se regrouper, réduit à néant l’aide à la pierre entrainant ainsi une forte augmentation des loyers, un rapport commandé par le gouvernement invite à ouvrir le logement social à des investisseurs privés. (rapport daté de juillet 2019 mais rendu public la semaine dernière).

 

Alors qu’il y a une grave crise du logement par une insuffisance de construction, que des familles souffrent, que l’Etat n’arrive plus à répondre aux situations d’urgence, le gouvernement prône une politique d’abandon au privé du seul outil du droit au logement pour toute et tous que constitue le logement social.

Je partage l’opinion du Mouvement HLM qui remarque qu’avec de telles options, ce rapport répond aux intérêts financiers qui conçoivent l’immobilier social comme une opportunité par temps de taux bas, et pas ceux des habitant-es et des familles qui attendent un logement.

La situation du logement est grave dans la Métropole du Grand Paris. Très grave et trop peu de personne s’en préoccupe.

Il y a 750 000 demandeurs de logement en Ile-de-France et seulement 10 000 logements attribués par an. Les délais d’attente s’allongent à une dizaine d’année en moyenne. C’est dramatique pour les jeunes décohabitants, les familles qui ont besoin d’une pièce ou deux supplémentaires, pour les personnes qui divorcent, pour les femmes battues. C’est dramatique pour les « couches moyennes » et les « couches populaires » chassées de Paris et de la Métropole du Grand Paris par manque de logements sociaux, par la part belle laissée à la spéculation immobilière et au locatif privé.

La question de la défense du service public du logement, du logement social, de l’aide pour la construction pour faire baisser les loyers mérite d’être prise en compte par le mouvement social qui s’engage à partir du 5 décembre.

Le 24 novembre 2019


Patrice Leclerc
Maire de Gennevilliers


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir